lundi 27 mars 2017

Le vote machinal




Monsieur Macron laissez-moi vous dire que vous menez une campagne admirable, la meilleure sans doute qu'il nous ait été donné de voir depuis longtemps. Depuis le début vous ne nous dites rien, absolument rien, et c'est très exactement comme ça qu'il faut s'y prendre avec les Français qui ne veulent rien entendre. Bravo pour l'avoir compris avant tous vos concurrents, c'est apparemment la stratégie gagnante. Que vous soyez le surgeon du socialisme moribond auquel tous les dinosaures à la rose se raccrochent, personne ne semble le discerner. Plus c'est gros n'est-ce pas...Le Général avait eu dans le passé une comparaison animalière pour décrire les Français. Il s'était cependant trompé sur l'animal : les Français ne sont pas des veaux, ce sont des autruches.
Surtout ne changez pas de main comme on dit : j'sens que ça vient. Continuez comme ça et, foi de Fredi, vous serez le prochain.
Mais ne comptez pas sur moi pour y parvenir.

8 commentaires:

  1. ben, sur moi non plus ....

    RépondreSupprimer
  2. Des veaux ET des autruches. Ce sont des monstres ! (Je déconne.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non vous ne déconnez pas.

      Supprimer
    2. N'exagérons rien. J'ai confiance en mes compatriotes et foi en la France.

      Supprimer
  3. Macron et les médias qui le soutiennent sont en train d'utiliser la stratégie de vente qui vise normalement à provoquer un achat d'impulsion. Au dernier moment, les électeurs vont voter pour Macron sans savoir pourquoi, un peu comme on achète une confiserie lors du passage en caisse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement le sens du titre de ce billet !

      Supprimer
    2. C'est un excellent titre ! Il faudrait que j'en fasse, moi aussi, un billet.

      Supprimer

Chacun peut ici donner libre cours à sa fantaisie.
A condition toutefois de rester dans les bornes habituelles, largement connues de tous.